Écrin rouge

(chanson)

Si le temps est comme l’eau qui coule
Autour de tes seins un amant qui glisse
De ses vagues caresses qui soulent
Du plaisir céleste dans ton corps s’immisce

Refrain
Balance ton dos qui bouge

Sur l’axe qui danse de ton plaisir
Et meut le mouv’ment rouge
Jusqu’à la perte de nos désirs !

Si le vent ta chaleur attise
Autour de ta vulve qu’un amant câline
L’impérieux de la vague exquise
Nous noyant plus chaud au creux de sa bruine

Refrain

Tes baisers sur mes lèvres brûlent
Et ma bouch’ envie ta chaleur captive
Ton bassin de vigueur ondule
Du chaos s’offrir l’eau de nos salives

Refrain

Si le sang comme la chair féconde
Autour de tes reins un amant s’esquisse
Comme la vague de l’onde abonde
Sur la grève l’espac’ de ton antre cuisse

Refrain

Avec toi d’être un homme s’annule
Du conjoint des forces reste-t-il la trace ?
Ta peau est comme un crépuscule
L’horizon se lève et le jour s’efface

Refrain, refrain

le 16 novembre, puis le 5 décembre 2017, puis le 28 juillet 2018.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s