Maître Soleil sur son horizon perché

Maître Soleil sur son horizon perché
Tenait dans ses yeux la lumière
Et la Terre par ses couleurs alléchée
S’imbibait de son onde nourricière

Aux chants des oiseaux qui pépient
Aux plantes fleuries chargées de rosée
Sa respiration claire et vive inonde sa vie
Celle grouillante qu’elle a si bellement osée.

Parce qu’il se croit l’intermédiaire des dieux
Celui qui croit en nommant les choses
Détruit tout pour la mesquinerie du profit
Et oublie que le fruit n’est pas encore l’arbre

Il s’investit roi, chancre malade des dieux
Et envahit tout comme il l’est de lui-même
Alors qu’il ne crée sans plus que du minéral
Des pièces qu’il rembourre de sa vitalité

Pour la cloisonner comme l’est son âme
Dans les murailles de son cœur froid
Dans les geôles de ses banques avides
Et ses morales corrompant la sexuation.

Celui qui est l’enfant de la nature
Et se dit plus « intelligent » qu’elle
N’en ayant pourtant rien appris que ce minéral
Pour en écarter son être de chair : l’organique

L’organique qui pulse et que les pulsations
Gênent, qui respire que le souffle étouffe
L’organique au sang chaud comme l’amour
Qu’il enchaîne pour en dévorer le foie.

L’extraordinaire organique plus érudit
Que ses mille prix Nobel et dont il craint
De toucher tant il est profond, émouvant
Et fluide, dont le sain mot humain est « amour ».

Ce sain mot il l’a sanctifié pour en
Extraire la sexuation, fluide, émouvante et
Profonde, et l’écarter de cette « intelligence »
Qui réduit ses cieux à son étroitesse.

Ses radins saints repousse le féminin dans leur matrice
Par effroi de ses désirs et de sa liberté vaginale
Coupent les agiles mains mentales de la
Curiosité enfantine qu’ils barbouillent de peur.

Maître Soleil sur son horizon perché
Tenait dans ses yeux la lumière
Et la Terre par ses couleurs alléchée
S’imbibait de son onde nourricière

Aux chants des oiseaux qui pépient
Aux plantes fleuries chargées de rosée
Sa respiration claire et vive inonde sa vie
Celle grouillante qu’elle a si bellement osée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s